AMIDEAST Education Abroad.jpg

Merhaba!

Welcome! Our site features the work of our blog abroad correspondents and has everything you need to know about our study abroad programs!

"L’Environnement Tamazight" by Emmanuel Foltz

"L’Environnement Tamazight" by Emmanuel Foltz

Je rappelle bien ce que j’ai ressenti pendant ma première semaine ici : une certaine stupéfaction vers l’idée de m’intégrer dans une culture entièrement différente. Pour moi et mes camarades de classe, notre « préparation » pour le semestre consistait d’une semaine des séminaires et des conversations concernant à telle point les cultures Américaines et Marocaines sont différents. « Même dans leurs façons de penser, » ils ont nous expliqués, « les Marocains vont vous sembler d’un air ou d’un éducation différent que celui auquel vous êtes habitués. » Mais au fur et à mesure, comme les années d’étudiants qui sont passés des semestres ici en Maroc avant nous, on est habitué à la culture Marocaine et à leur façon de vivre.

Trois mois plus tard, c’était cela que notre dernière excursion comme école entier m’a précisément donné : l’opportunité de faire la comparaison entre la culture étrangère du Maroc urbain (à laquelle je m’étais déjà habitué), et la culture étrangère du Maroc « profonde ».

 « Profonde » suffit comme description.

Durant nos jours à Zaouiat Ahansal—ville Berbère ou, mieux décrit, Tamazight—nous étions données une face-à-face avec une population qui, pour nous, étaient auparavant une détaille auxiliaire dans nos livres d’histoire. Autrement dit, je n’avais jamais rencontré la vie Berbère, et certainement pas les détails de la vie quotidienne.

Comme est devenu la norme pendant mes temps ici, les gens de Zaouiat Ahansal m’ont rapidement accueilli en me rendant confortable. Ils avaient du thé marocain déjà préparé pour nous ; ils avaient des Tajines du poisson et d’œufs comme on n’a jamais gouté auparavant ni depuis ; ils avaient le Msemen en quantités extraordinaires, nourriture qui est bien adorée ici en Maroc.

Il me rend fier de dire qu’on a vraiment profité de l’opportunité.

Par rapport à nos expériences avec ceux qui habitent dans le village, nous avions les opportunités d’enseigner l’anglais aux enfants de la communauté, et également d’écouter les expériences des femmes altruistes qui ont organisé un coopératif pour que les autres femmes de la communauté pourraient gagner d’argent en rompant le stéréotype de la femme au foyer.

Par rapport à profiter de la nature, on a passé notre premier soir sur le toit de l’enceinte où on est restée, et le dernier matin au randonnée dans une montagne énorme du territoire.

Et par rapport au formation éducatif, on a appris beaucoup à propos de la fondation de l’organisation : des questions concernant ce qu’agit d’établir une organisation non-gouvernemental dans un pays étranger.

 Actuellement, la responsabilité que ces jours immersifs nous donnent c’est celle d’avouer l’accueil, la sécurité, et l’hospitalité que nous sommes passés avec les gens de Zaouiat Ahansal.

 L’autre côté de cette responsabilité c’est le plaisir d’avoir connu quelque chose de nouveau. Quel don.

Introducing Summer 2019 Blog Abroad Correspondent Ashley Morrill

Introducing Summer 2019 Blog Abroad Correspondent Ashley Morrill

"A Day in the Life of American Intern in Morocco" by Max Aboko-Cole

"A Day in the Life of American Intern in Morocco" by Max Aboko-Cole